Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes


Dossier de presse
 
Cette page contient notre dossier de presse pour l'année 1989.
Dossier de presse de l'année: 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018.

Études lovecraftiennes n°3, 1989
Joseph Altairac, 57 rue de Stalingrad, 95120 Ermont.

   L'association La Clef d'Argent édite un fanzine consacré à la littérature fantastique et faisant une large place à Lovecraft. [...] Cet excellent fanzine bénéficie en outre d'une présentation soignée, ce qui ne gâte rien.

 ^

Librairie Ailleurs (catalogue) n°28, octobre 1989
Cathy Martin, 28 rue Pharaon, 31000 Toulouse

   Le Cri Mécanique n°5. Nouvelles de Dunsany, Laborde-Castex, Gindre, Yeats, Sacher-Masoch. Un article sur Lovecraft et un poème du Grand H.P. Tout cela avec en prime deux eaux-fortes de Philippe f. Une petite revue très soignée et fort plaisante pour l'amateur de fantastique.

 ^

L'Annonce-Bouquins n°52, octobre 1989
121 avenue Pompidou, 33500 Libourne, France

   Avons lu le 5e volume édité par l'association La Clef d'Argent pour la collection Le Cri Mécanique. Un superbe petit ouvrage luxueux de 10 x 14,5 cm, au dos carré, couverture cartonnée, 100 pages, signet, illustrations de P.Dougnier et (surtout!) sept nouvelles d'éminents auteurs et d'amateurs confirmés! Ainsi y figurent H.P.Lovecraft (un poème de 1902), Lord Dunsany (texte datant de 1928), W.B. Yeats (1933) et Sacher-Masoch (1888). Du côté des amateurs, nous découvrons 2 nouvelles de Philippe Dougnier et une de Ph.Laborde-Castex. Si vous aimez le Fantastique et les récits rares ou oubliés, ce volume 5 sera pour vous (tirage de 200 ex. seulement).
   Tiens, revoilà le petit Cri Mécanique! Le n°5 est plus copieux qu'à l'habitude (100 pages) et se fond comme les précédents dans le moule Lovefratien. Philippe Gindre continue d'y exhumer de vieux textes ou poèmes, répondant également à une polémique instaurée dans Études Lovecraftiennes de Joseph Altairac. H.P.Lovecraft, Lord Dunsany, Ph. Laborde-Castex, Philippe Gindre, W.Butler Yeats et Leopold von Sacher-Masoch se partagent les pages de ce fanzine savoureusement mis en pages et en valeur (illustrations de Philippe Dougnier).
   Petit reproche: les textes sont rares mais pas toujours d'un grand intérêt de lecture. Pour fans de "Petite bibliothèque mystérieuse ou étonnante". Ce volume est numéroté, tirage limité à 200 ex.

 ^

Fiction n°410, juillet - août 1989.

   L'Association La Clef d'Argent regroupe des amateurs qui s'intéressent de près au Fantastique et tentent d'offrir à leurs lecteurs des inédits d'auteurs reconnus ou étrangers. Redécouvrir des textes oubliés, faire là part belle à l'originalité et à toute curiosité littéraire, tels sont les objectifs de l'Association. Pour ce faire, elle publie une collection de fascicules à la présentation sympathique, intitulée LE CRI
, qui compte à l'heure actuelle 7 numéros. De format 10,5 X 14,5, ces fascicules soigneusement réalisés (dos carré, une cinquantaine de pages, couverture cartonnée avec jaquette, de superbes illustrations à la plume de Philippe Dougnier...) témoignent du sérieux de l'Association qui, avec peu de moyens, arrive à atteindre la qualité.
   Le premier numéro premier numéro contient trois nouvelles de Philippe Gindre, président de l'association et directeur de la publication. Le premier texte est un paradoxe sur la Mort et le Temps, le second un clin d'oeil d'humour noir et le 3ème un texte poétique qui nous décrit une tour insolite et son étrange locataire. Un article sur Lovecraft complète ce premier numéro. Les illustrations (comme celles des autres numéros) sont de Dougnier...
   Le n°2 nous propose une nouvelle inédite de Montague Rhodes James, de facture classique ; un récit de Panfilo Lanzarote, un auteur espagnol (qui est en réalité le pseudonyme d'un auteur français) qui rend hommage à Lovecraft ; un récit de Philippe Gindre dont l'action se déroule dans les Carpathes et nous présente un curieux comte qui vit dans un non moins curieux château ; et enfin «L'Epouvantail», un texte à l'atmosphère étrange, signé Christophe Herenberg. Deux poèmes de H.P. Lovecraft et R.H. Barlow (avec le texte original) accompagnent cette livraison.
   Le n° 2 bis, intitulé «Le Seigneur de l'Illusion», est une nouvelle d'Edgar Hoffman Price. Ce texte est une curiosité littéraire car il est en fait un brouillon de 6.000 mots que Price avait proposé à Lovecraft pour faire suite à «La Clef d'Argent». Lovecraft l'accepta et le retravailla. A partir de ce récit, il écrivit ensuite «A travers les portes de la Clef d'Argent.» Il est d'ailleurs fort intéressant de comparer les deux textes pour voir ce que Lovecraft a retenu de celui-ci. Le n° 3 commence par une nouvelle de Montague Rhodes James qui parle de ceux de ses textes restés à l'état d'ébauche. Philippe Gindre nous fait part des états d'âme d'un homme coincé dans une ville assiégée et craignant une mort prochaine... et singulière. Avec «Le Scarabée Funèbre», paru pour la première fois dans le Mercure de France de janvier 1898, l'auteur américain Vincent O'Sullivan nous livre un conte fantastique très macabre dans la même veine que ceux d'Edgar Poe. Une nouvelle inédite de Mary Wollstonecraft Shelley, la mère de Frankenstein, aborde le thème de l'immortalité. Ajoutons encore un long poème de 99 vers de H.P. Lovecraft intitulé «Nathicana».
   Le n° 3 bis intitulé «Qu'est-ce que le mythe de Cthulhu ?» est le compte rendu de la conférence tenue sur ce thème à Providence, en septembre 1986, à l'occasion de la World Fantasy Convention.
   Le n°4 nous offre trois poèmes inédits de HP. Lovecraft, «Ambition», «Providence en l'an 2000» et «Hibernation théobaldienne», ainsi qu'un essai de Lovecraft intitulé «Nietzschéisme et réalisme» sur sa conception du gouvernement idéal. Il en ressort que celui-ci nourrissait une préférence marquée pour l'aristocratie. Etonnant. L'écrivain espagnol Gustave Adolfo Becquer (1836-1870) nous dépeint une vision fantastique à connotation mystique. Ajoutons à cela un conte de Sacher-Masoch, paru initialement dans la Revue des Deux Mondes en 1877.
   Le n° 4 bis, intitulé «Petits poèmes runiques» nous offre une sélection de cette poésie du Grand Nord, écriture faite de symboles et de mystères, véritable art divinatoire et moyen de connaître la destinée humaine. Devant la qualité de ces productions et le sérieux de l'équipe qui gravite autour de Philippe Gindre, on ne peut que les encourager à persévérer et à oeuvrer pour notre plus grand plaisir. Mais le mieux est encore de les soutenir financièrement et de s'abonner à leurs productions.

Frédéric Kurzawa

 ^

Magie Rouge n°23/24, 2e trim. 89
rue Marie-Henriette 20, B-1050 Bruxelles, Belgique

   Ce si joli objet, Le Cri Mécanique, est-il revue ou anthologie? Au sommaire, figurent les noms de Lovecraft, Lord Dunsany, Von Sacher-Masoch, Yeats, avec Philippe Gindre et Philippe Laborde-Castex...! À vous de juger.

 ^

L'Annonce-Bouquins n°48, mai 1989
121 avenue Pompidou, 33500 Libourne, France

   La malle merveilleuse!: c'est celle que nous ouvre l'association La Clef d'Argent. Chaque nouvel envoi est un petit joyau que nous exhume Philippe Gindre, aidé par le talent d'illustrateur de Philippe Dougnier. Petits poèmes runiques est le n°4bis, un tout petit volume qui ravira les amateurs de Fantasy. Composé de quatre poèmes et une illustration, il clôt une très bonne première année d'existence pour cette association. De plus, Philippe Gindre entrouvre de plus en plus cette malle à surprises et propose deux souscriptions; l'une consacrée à l'intégrale des poèmes en prose de Clark Ashton Smith, soit 56 poèmes (avec des textes inédits en France) traduits par Éric Dejaeger, et dont le titre sera Nostalgie de l'Inconnu. La seconde est un roman fantastique de William Wilkie Collins (La Dame en blanc ou La Pierre de lune) inédit en volume, intitulé Monkton le fou (traduction de E.G.Forgues), avec une introduction de G.Coisne et une postface de N.Gaulard. Couvertures couleur pour ces 2 volumes et, bien sûr, des lithographies originales de Philippe Dougnier.

 ^

L'Annonce-Bouquins n°47, avril 1989
121 avenue Pompidou, 33500 Libourne, France

   Le n°4 du Cri Mécanique est paru, contenant 3 poèmes et un essai de Lovecraft ("Nietzschéisme et réalisme"), une nouvelle de Sacher-Masoch, "La Letawitza", et un texte de Gustavo Adolfo Becker déjà repris cette année dans la collection "Ides... et Autres", intitulé "Le Bracelet d'or". Le n°4bis doit suivre et sera un recueil de poèmes fantastiques ou "Poèmes runiques". Si vous aimez l'univers Lovecraftien, aucune hésitation, Philippe Gindre, en plus, répond très cordialement aux courriers et a toujours un petit cadeau à glisser! Cette fois, une surprise pour les réabonnés!

^
Le saviez-vous? Pour être tenu au courant de notre actualité, il vous suffit de vous inscrire à notre Infolettre.

Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2018 La Clef d'Argent