Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes


Dossier de presse
 
Cette page contient notre dossier de presse pour l'année 1998.
Dossier de presse de l'année: 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018.

ArKa/D/ia!

   N'écoutant que ma curiosité, je suis allé faire un tour sur leur site Web et puis, par l'odeur alléché, je me suis commandé d'un coup les 5 numéros parus. Belle récolte, et digne d'intérêt. Que je vous en touche un mot...
   Comme leur nom l'indique, les gens de La Clef d'Argent sont des passionnés de Lovecraft, mais ils louchent aussi très fort sur le fantastique "décadent" de la fin du siècle dernier. C'est ce qui explique la présence, dans les pages du Codex, de poèmes en prose de Clark Ashton Smith et autres courts textes d'auteurs français tombés dans la plus totale obscurité, dévoilés pour l'occasion dans un petit supplément au titre significatif des "Cahiers Faim de siècle".... Mais les talents contemporains ne sont pas oubliés pour autant. J'en veux pour preuve le petit bijou signé Léa Silhol qui orne le n°5. Ca s'appelle "Lucifer opiomane", ça narre une rencontre cordiale avec l'Ange déchu, un dandy déliquescent à la Oscar Wilde qui ne torture pas les mortels avec des fourches mais se contente de les terrifier en les mettant face à face avec la totale liberté de l'esprit...
   N'oublions pas cependant les mascottes de la revue : John Coolter et Isidore Quincampoix, investigateurs de l'Institut d'Ethnocosmologie Appliquée, dont les baroques aventures se retrouvent au fil des pages. Sortes de Holmes et Watson mâtinés de Mulder et Scully, ces deux zigotos-là seraient parfaitement capables de construire un accélérateur de particules en rotin verni, tout en glou-gloutant des incantations dans un bol d'eau bénite au cas où ; quand ils ne se livrent pas à d'abracadabrantes discussions philosophiques autour d'une chope de Guiness. Pour en savoir plus sur leurs étonnantes enquêtes, à mi-chemin entre celles du Carnacki de W. H. Hodgson et la défunte émission "Mystères", vous n'avez qu'à aller jeter un oeil sur leur site, d'abord.
   Bon en un mot comme en mille, le Codex Atlanticus est un produit haut de gamme, tant au niveau de la forme que du contenu. Faites attention à vos petites cervelles: les stupéfiants fin-de-siècle se baladent entre les lignes, de la pipe à haschich au petit verre d'éther, et l'hallucination n'est jamais très loin. Mais les visions que nous offrent Philippe Gindre et sa bande ont décidément de bien belles couleurs. Bravo les Jurassiens! Allez, patron, c'est ma tournée: absinthe pour tout le monde!

Christophe Thill - 9 décembre 1998

 ^

Centre de Documentation de l'Étrange
Bulletin trimestriel d'informations, septembre 1998
B.Goorden, BP33, Uccle 4, 1180 Bruxelles, Belgique

   La Clef d'Argent avec des moyens en principe [...] modestes vient de publier un de ces petits opuscules pour bibliophiles dont il s'est fait une spécialité depuis déjà 1987: Le Gurzil (récit fantastique) de Bruno Ehret. Rappelons que l'on trouvait au sommaire des publications antérieures Lovecraft, Clark Ashton Smith, Wilkie Collins, Claude Farrère, E.M. Forster, Gabriel de Lautrec, Charles Rabou, Jean Richepin, Théo Varlet... 

 ^

Rose Noire n°5, juillet 1998
128 cours Victor Hugo, 33000 Bordeaux, France

   Les Éditions de La Clef d'Argent viennent de sortir un nouvel opus du Codex Atlanticus n°4, comme à l'accoutumée consacré au «fantastique fin de siècle(s) et bizarreries contemporaines». Sous cette appellation c'est un recueil de textes d'auteurs divers qui partagent en commun un goût pour les situations étranges et les belles lettres; sous une belle et luxueuse couverture vous trouverez plus de 70 pages de textes d'une trop rare qualité -- un vrai plaisir de lecture... À noter qu'ils ont à leur actif divers autres recueils et une série d'illustrations sur le Grand Cthulhu. je vous laisse découvrir tout ça...

Laurent Bramardi

 ^

RéZine n°3, été 1998
30 rue des Souterrains, 79370 Fressines, France

   Chaque numéro du Codex Atlanticus est fièvreusement attendu, tant sa gestation est longue et sa lecture envoûtante.
   Rares sont les éditeurs capables de nous proposer des nouvelles fantastiques de qualité. À titre personnel, et de façon totalement subjective, j'ai apprecié «Le train perdu» de Claude Farrère, «Collectionnite» de Philippe Gindre, qui ouvre le recueil, et pour finir «Madame de Kerdrel», une histoire de possession (métempsychose?) due à la plume de Christian Hibon.
Certaines histoires sont suivies d'une bio-bibliographie commentée.

Xavier Lardy

 ^

L'Annonce-Bouquins n°147, mai 1998
121 avenue Pompidou, 33500 Libourne, France

   Avons lu le Codex Atlanticus n°4 sous une fort belle couverture en quadri. Ce trimestriel dévolu au Fantastique fin de siècle(s) propose ici 11 textes du genre auxquels sont jointes les bio-bibliographies des auteurs. Parmi ceux-ci, Claude Farrère, Théo Varlet, Charles Rabou, Jean Richepin, C.A. Smith et Philippe Gindre «maître» du Codex Atlanticus. Un beau petit livre de 76 pages.

^
Le saviez-vous? Pour être tenu au courant de notre actualité, il vous suffit de vous inscrire à notre Infolettre.

Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2018 La Clef d'Argent